Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
Détails
Date : 26 juin
Heure : 6h00 - 23h00
évènement Category :Théâtre & danse
Étiquettes évènement :
théâtre
Lieu
Lieu :
Adresse: France
+ Google Map

Des gens se réunissent pour lire ensemble des pièces, sans spectateurs en toute simplicité !

QUI QUOI OÙ ?
Dans des lieux insolites ou maisons du quartier, Le Grand T vous invite à venir lire des œuvres théâtrales contemporaines. Attention : votre seule possibilité d’assister aux lectures, c’est d’y participer ! Pas de panique, aucune connaissance du théâtre, aucun savoir-faire particulier ne sont requis. Chaque lecture est encadrée par un artiste : Anaïs Allais (autrice, metteuse en scène), Ibrahima Bah (comédien), Jérôme Rouger (auteur, comédien), en présence des auteurs invités à l’occasion des Récréâtrales-Nantes : Penda Diouf (en visio-conférence), Sinzo Aanza, Souleymane Bah.

UN LIEU CENTRAL
Le Grand T (entrée piétonne entre le 74 > 78 rue du général Buat) Transformé cette année pour retraduire l’ambiance d’une rue africaine, c’est l’endroit où l’on se rassemble avant, entre, ou après les lectures. On peut y palabrer, bavarder et même cancaner… Et aussi, manger, boire et écouter de la musique.

Tous les départs vers les lectures ont lieu depuis le lieu central, à l’heure indiquée sur ce programme. Les trajets se font à pied (ou à vélo pour la lecture de 6h).

6h / Lecture grand format au petit matin

Noire comme de l’or (2020) – Penda Diouf
Écrite à l’issue de son immersion sur le territoire du Bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, Penda Diouf met dans cette pièce le tumultueux itinéraire de sa mère marqué par les exils, en écho avec celui d’un personnage mineur, medium, chef de file des peintres spirites, inspiré d’Augustin Lesage. Elle nous raconte, et se raconte à travers ces lignes du souvenirs en faisant émerger le portrait, protéiforme, d’une génération à qui rien n’a été épargné mais qui se tient debout et défend à corps et à cris son droit au bonheur et à la liberté.
Lecture préparée par Penda Diouf et Jérôme Rouger.

14h / 3 lectures

Plaidoirie pour vendre le Congo (2019) – Sinzo Aanza
Après une bavure de l’armée, des citoyens d’un quartier populaire de Kinshasa doivent déterminer le montant de chaque indemnisation versée aux familles des victimes. Le rire est salvateur dans ce débat caustique sur la situation socio-politique du Congo et le cynisme ambiant.
Lecture préparée par Sinzo Aanza et Jérôme Rouger.

Pistes…(2017-2018) – Penda Diouf
Un monologue intimiste et politique sur la résilience et le courage d’affronter ses démons, et un road-trip sur les traces du champion olympique Frankie Fredericks… en Namibie, là où eut lieu le premier génocide du XXe siècle, celui des Hereros et des Namas.
Lecture préparée par Penda Diouf et Anaïs Allais.

La Cargaison (2020) – Souleymane Bah
S’inspirant d’un fait divers, cette fable politique écrite en France durant le confinement, entre envolées poétiques et punchlines satiriques, met en scène des morts en mal de sépulture, des corbillards fatigués de faire leur boulot, des balles se plaignant de loger dans des corps, des cimetières las de recevoir des dépouilles.
Prix RFI théâtre 2020 – Lecture préparée par Souleymane Bah et Ibrahima Bah.

17h / 3 lectures

J’mêle (2018) + Taïaut ! (2018) – Penda Diouf et Magali Mougel
Penda Diouf lie les parcours de Patrick Dils, français d’une famille populaire, et Brenton Butler, afro-américain, deux mineurs condamnés à tort ayant avoué sous la pression des crimes qu’ils n’avaient pas commis. Elle explore ainsi ce que disent de nos sociétés ces erreurs judiciaires commises sur celles et ceux qui ne peuvent pas se défendre. En écho à la pièce de Penda Diouf, nous lirons cette pièce de de Magali Mougel écrite dans le cadre du même projet [Faits divers] monté au théâtre du Peuple à Bussang, un « conte givré (au sens propre du terme) qui confronte l’innocence de l’enfance à la cruauté d’adultes prêts à tout pour préserver leurs biens ».
Lectures préparées par Penda Diouf et Anaïs Allais.

Que ta volonté soit Kin (2018) – Sinzo Aanza
Une symphonie du bruit de Kinshasa, où dans une rue de cette ville bourgeonnante, indocile et créative, Sinzo Aanza met en jeu une rencontre entre deux squatteuses : Sophie, qui célèbre son amour perdu, Lily, qui va tout faire pour arracher Sophie à son deuil et le Capitaine Pilate, officier de police qui voudrait les faire circuler…
Lecture préparée par Sinzo Aanza et Ibrahima Bah.

Diata (2021) – Souleymane Bah
Une fille décide de se lancer à la poursuite des criminels qui ont violé son père et enlevé son frère. En chemin, elle croise un garçon, adjuvant de sa quête, qui se révélera plus fourbe qu’il ne paraît, parce que rongé par le même désir de vengeance. Un texte qui interroge sur la limite entre justice et vengeance, sur ce qui fait basculer l’homme au monstre et sur la part de lumière et d’ombre en chacun de nous.
Lecture préparée Souleymane Bah et Jérôme Rouger.